LABORATOIRE DE BIOLOGIE DE LA NUTRITION

Accueil | Laboratoire | Équipe | Savoir-faire | Enseignement | Congrès | News | Liens | Dernières publications
 

NOTRE SAVOIR-FAIRE :
Modèles de rats cancéreux

[contacts : Dr Nathalie Neveux & Pr Jean-Pascal De Bandt ]

Les modèles expérimentaux de cancer permettent l'étude des phénomènes biologiques fondamentaux intervenant dans cette pathologie, comme l'étude des interactions hôte-tumeur.

Nous utilisons un modèle de rat cancéreux porteur d'un adénocarcinome mammaire Mat B 13762. Il s'agit d'une tumeur obtenue à partir d'une banque de cellules en culture (ATCC, Manassas, VA, USA) et implantée en sous-cutané au niveau dorsal chez des rats Fisher 334 femelles. La tumeur Mat B 13762 est peu différenciée, de croissance rapide entraînant la mort de l'hôte en 3 à 4 semaines. Elle est chimiosensible aux agents alkylants et aux dérivés du platine (au moins lors de sa phase exponentielle de croissance).

Ce modèle a été spécifiquement développé afin d'étudier in vivo les conséquences sur le métabolisme protéique d'une chimiothérapie à visée curative d'un cancer mammaire.

Utilisant des petits animaux de laboratoire, ce modèle permet des essais sur un grand nombre d'animaux en un laps de temps relativement court (période de traitement : 8-15 jours post-implantation) avec une homogénéité des conditions expérimentales (animaux, stade du cancer, régime alimentaire).

Publications récentes du groupe utilisant ces modèles :

  • Baracos VE, Le Bricon T. Animal models for nutrition in cancer. Nestle Nutr Workshop Ser Clin Perform Programme. 2000;4:167-80.
  • Tilignac T, Temparis S, Combaret L, Taillandier D, Pouch MN, Cervek M, Cardenas DM, Le Bricon T, Debiton E, Samuels SE, Madelmont JC, Attaix D. Chemotherapy inhibits skeletal muscle ubiquitin-proteasome-dependent proteolysis. Cancer Res. 2002;62:2771-2777